Mater­ni­tés de niveau I : vers une mort annon­cée ?
 

(Same­di 23 à 10h30)

Pré­sident de séance : Michel NAIDITCH

La réforme de la tari­fi­ca­tion à l’ac­ti­vi­té mise en œuvre depuis 2004 pose le pro­blème de l’i­na­dé­qua­tion entre le mode de tari­fi­ca­tion des acti­vi­tés obs­té­tri­cales et le coût des moyens tech­niques et humains néces­saires à leur réa­li­sa­tion… Cette inadé­qua­tion est encore plus fla­grante pour les mater­ni­tés de niveau I des­ti­nées à prendre en charge les femmes béné­fi­ciant d’une gros­sesse « nor­male » et néces­si­tant donc un mini­mum de gestes médi­caux « tari­fiables ».

Inter­ve­nants :

  • Eve­lyne VANDER HEYM, mater­ni­té « Les Bluets » (en l’ab­sence de Danielle SPOGGIA, Claude EGUILLON et Eve­lyne PETROFF)
  • Daniel LIPSZYC, gyné­co­logue obs­té­tri­cien, retrai­té, vice-président de la Socié­té fran­çaise de psy­cho­pro­phy­laxie obs­té­tri­cale, (ex) méde­cin coor­di­na­teur de la PMI de Seine-Saint-Denis, (ex) membre du bureau de la Fédé­ra­tion natio­nale des mater­ni­tés et hôpi­taux publics de proxi­mi­té (FNMHPP)

Enre­gis­tre­ment et trans­crip­tion

 


< Pré­cé­dent

Sui­vant >
 
   
 
 
  LE CIANE Ville de Chateauroux Conseil général de l'indre Région Centre Mutualite de l'indre