** Les res­pon­sables de l’événement Sommet de la nais­sance nous ont adres­sé une réponse repro­duite en deuxième par­tie de cet article **

Le Ciane appelle les parents, futurs parents, asso­cia­tions d’usagers, pro­fes­sion­nels de san­té et ins­ti­tu­tions à la vigi­lance envers les mou­ve­ments à carac­tère sec­taire.

Le Sommet sur la nais­sance, un évé­ne­ment orga­ni­sé en mai 2015 sur inter­net, a don­né la parole à des inter­ve­nants clai­re­ment affi­liés à des orga­ni­sa­tions sec­taires ou véhi­cu­lant leur idéo­lo­gie.

Tous les inter­ve­nants ne sont pas concer­nés. Nous espé­rons que les inter­ve­nants qui ne sou­tiennent pas ces dérives s’inscriront dans cet appel à la vigi­lance.

Les appartenances sectaires

Une des inter­ve­nantes, JG, repré­sente l’Organisation Mondiale des Associations pour l’Education Prénatale (OMAEP). Cette asso­cia­tion est appa­ren­tée à la Fraternité Blanche Universelle (FBU) qui fait l’objet d’une ana­lyse dans le rap­port de l’Assemblée natio­nale de 2006 sur les mou­ve­ments à carac­tère sec­taire.

Rapport de l’Assemblée nationale (2006)

La Fraternité Blanche Universelle (FBU) tente, elle aus­si, d’intégrer dans son champ d’action les pre­mières phases de la vie de l’enfant. Mikhaël Aïvanhov, le fon­da­teur de ce mou­ve­ment, com­mente ain­si cette ambi­tion : « Pendant tout le temps de la ges­ta­tion, la mère doit veiller à pré­ser­ver son enfant en créant consciem­ment autour de lui une atmo­sphère har­mo­nieuse, car la véri­table édu­ca­tion d’un enfant est celle qui agit sur son sub­cons­cient. Les mères ne se rendent pas compte de l’importance de leur mis­sion d’éducatrices. Si l’on veut amé­lio­rer l’humanité, il faut com­men­cer par le com­men­ce­ment : ins­truire les mères des lois de la gal­va­no­plas­tie et leur don­ner les meilleures condi­tions pen­dant qu’elles portent leur enfant. Une édu­ca­tion qui com­mence avant la nais­sance… Oui, parce que la véri­table édu­ca­tion de l’enfant est d’abord sub­cons­ciente. ». La gal­va­no­plas­tie dont il est ici ques­tion est décrite par Mikhaël Aïvanhov comme une « élec­tro­lyse » par laquelle la mère, au moyen des élé­ments de son corps et de ceux éma­nant de son esprit, consti­tue le corps et l’esprit de son enfant. La qua­li­té des actes phy­siques et men­taux de la mère pen­dant sa gros­sesse déter­mine la qua­li­té de l’organisme et du psy­chisme de l’enfant. L’élément essen­tiel de cette doc­trine consiste à affir­mer que le pro­ces­sus de for­ma­tion phy­sique et intel­lec­tuelle du fœtus peut être consciem­ment maî­tri­sé et orien­té vers une fina­li­té idéale – et quelque peu inquié­tante : « amé­lio­rer l’humanité ».

Ici aus­si, le fan­tasme démiur­gique propre aux sectes est à l’œuvre. Les ava­tars de la gal­va­no­plas­tie spi­ri­tuelle, – concept clef de cette théo­rie – sont d’ailleurs acti­ve­ment pro­pa­gés par l’Organisation mon­diale des asso­cia­tions pour l’éducation pré­na­tale (OMAEP) qui s’est sub­sti­tuée à l’Association natio­nale d’éducation pré­na­tale (ANEP) direc­te­ment rat­ta­chée à la FBU.

Rapport de l’Assemblée natio­nale au nom de la Commission d’enquête rela­tive à l’influence des mou­ve­ments à carac­tère sec­taire et aux consé­quences de leurs pra­tiques sur la san­té phy­sique et men­tale des mineurs. page 70 http://​www​.assem​blee​-natio​nale​.fr/​1​2​/​p​d​f​/​r​a​p​-​e​n​q​/​r​3​5​0​7​-​r​a​p​p​o​r​t​.​pdf

Voir aussi


La par­tie qui suit a été rajou­tée à cet article le 30 mai 2015

Réponse

De : Trelaun Maitie <maitie.trelaun@gmail.com>
Sujet : En réponse à votre appel à vigi­lance face au Sommet de la Naissance
Date : 28 mai 2015 19:34:00 UTC+02:00

Merci de trans­mettre ce mail à Chantal Shouwey, pré­si­dente

Bonjour

Suite à votre appel à vigi­lance, dont nous vous remer­cions gran­de­ment, et au regard de l’enquête ini­tiée par nos ser­vices, nous avons reti­ré JG du Sommet de la Naissance d’Aujourd’hui, non pas suite à ses pro­pos tenus dans le cadre de cet évé­ne­ment mais pour son lien avec l’OMAEP. De son côté, à notre demande, LU s’est reti­rée. De fait, la sus­pi­cion d’infiltration sec­taire, selon la légis­la­tion fran­çaise, au sein du Sommet n’est plus d’actualité.

Nous vous deman­dons donc, de la même manière que vous avez appe­lé à la vigi­lance parents, pro­fes­sion­nels et ins­ti­tu­tions, de leur signi­fier notre déci­sion avec la jus­tesse de posi­tion­ne­ment du Ciane que nous appré­cions par­ti­cu­liè­re­ment.

Afin d’ouvrir la plus grande trans­pa­rence nous vous joi­gnons aus­si notre posi­tion­ne­ment sur les réseaux sociaux.

Post face­book sur l’évènement du Sommet de la Naissance

En tant que sage‐femme j’ai appris au tra­vers de mes 30 années de pra­tique qu’il n’était jamais bon de réagir dans la pré­ci­pi­ta­tion mais qu’il était néces­saire d’agir avec jus­tesse et effi­ca­ci­té en pre­nant en compte l’ensemble de la situa­tion. C’est avec cette approche qui me carac­té­rise et qui m’a tou­jours valu d’être écou­tée par les plus hautes ins­tances natio­nales que je peux main­te­nant avoir un posi­tion­ne­ment com­plet et entier. En effet, après enquête, je décide, non pas sur la base des pro­pos qu’elles ont tenus dans le cadre du Sommet de la Naissance, mais suite à la sus­pi­cion poin­tée par le CIANE d’infiltration dites “sec­taires” selon le codex fran­çais, de reti­rer JG du Sommet de la Naissance d’Aujourd’hui. LU, de son côté, s’est élé­gam­ment reti­rée. Je regrette qu’un amal­game ait pu être fait au risque de nuire à la répu­ta­tion des autres inter­ve­nants de qua­li­té qui ont osé s’impliquer dans ce pre­mier Sommet de la Naissance. Chacun d’eux, à sa manière, plus cli­nique et/ou plus spi­ri­tuelle a su appor­ter aux parents, aux pro­fes­sion­nels et aux jeunes géné­ra­tions des élé­ments leur per­met­tant d’expérimenter d’être parents selon leurs propres valeurs, comme en témoignent les nom­breux com­men­taires des inter­nautes. Je remer­cie tous les acteurs de la nais­sance qui contri­buent à ce que des ini­tia­tives comme ce Sommet gagnent en jus­tesse au fil des ans. Maïtie Trélaün

Cordialement

Maïtie Trélaün