Le 29 juin dernier,  le Haut con­seil à l’é­gal­ité hommes-femmes a ren­du pub­lic le rap­port sur les vio­lences gyné­cologiques et obstétri­cales [1] com­mandé en 2017 par Madame la Secré­taire d’E­tat Mar­lène Schiappa.

Lors de sa prise de parole durant la con­férence, cette dernière a annon­cé la déci­sion prise par Madame la Min­istre de la san­té Agnès Buzyn de créer rapi­de­ment un groupe de tra­vail visant à lut­ter con­tre ces vio­lences, groupe placé sous l’égide du min­istère de la San­té et du secré­tari­at d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes [2][3].

Nous avions ques­tion­né Madame Schi­ap­pa sur le cal­en­dri­er prévu pour ce groupe de tra­vail. Elle n’avait pas pu à ce moment-là don­ner plus de pré­ci­sions, le pro­jet datant de seule­ment quelques heures.

Nous avons su patien­ter jusqu’à main­tenant. Cepen­dant, force est de con­stater que, plus de cinq mois plus tard, nous n’avons tou­jours aucune garantie que ce groupe de tra­vail ver­ra réelle­ment le jour.

Afin de rap­pel­er à Mes­dames Buzyn et Schi­ap­pa leur promesse faite autant aux femmes et cou­ples qu’aux pro­fes­sion­nels de san­té, nous les avons relancées par cour­ri­er la semaine dernière.

Let­tre du Ciane à Mes­dames Buzyn et Schi­ap­pa — 04122018

 

[1] : Actes sex­istes durant le suivi gyné­cologique et obstétri­cal : recon­naître et met­tre fin à des vio­lences longtemps ignorées — Com­mu­niqué de Presse du HCE 29/06/18
[2] : enreg­istrement vidéo de la con­férence de remise du rap­port le 29/06/18 — Page Face­book du HCE
[3] : Le HCE recon­naît la parole des femmes — Com­mu­niqué de presse du Ciane 02/07/18