La Haute Autorité de san­té (HAS) a publié deux « réponses rapides » sur le sui­vi pré­na­tal et le sui­vi post natal en période de coro­na­vi­rus.

Ces réponses ont été rédi­gées par la HAS et sou­mises pour relec­ture à des pro­fes­sion­nels ain­si qu’au Ciane.

L’avis sur le sui­vi pré­na­tal pré­co­nise de main­te­nir autant que pos­sible le sui­vi habi­tuel des femmes, notam­ment en pré­ser­vant les écho­gra­phies obs­té­tri­cales et en sug­gé­rant que les consul­ta­tions de sui­vi pour des femmes à bas risque puissent se faire en télé­con­sul­ta­tion.

L’avis sur le sui­vi post­na­tal pré­co­nise une sor­tie de la mater­ni­té à 48h, insiste sur le rôle de la sage-femme libé­rale en suites de couches et main­tient l’avis de non-contre indi­ca­tion de l’allaitement (il n’est plus ques­tion de laver les bouts de sein). Nous regret­tons que la poli­tique de cer­tains éta­blis­se­ments qui ont choi­si de faire sor­tir les mères à 24h ait été igno­rée.