Télécharger le com­mu­ni­qué (pdf) CP_Questionnaire_Ciane_20120305 

Le CIANE lance une enquête par inter­net sur le dérou­le­ment des accou­che­ments et la manière dont les vivent les femmes. Celles-ci auront ain­si accès à une pla­te­forme leur per­met­tant de s’exprimer, ce qui ren­contre mani­fes­te­ment un besoin très grand des femmes : l’enquête mise en ligne fin février a recueilli en 5 jours 1700 réponses, par le seul jeu du bouche à oreille !

Cette enquête est des­ti­née à ali­men­ter en conti­nu une base de don­nées qui, entre autres, per­met­tra aux femmes d’avoir une idée des pra­tiques dans les éta­blis­se­ments dans les­quels elles envi­sagent d’accoucher.

Une enquête novatrice dans le paysage français

Il existe aujourd’hui deux types d’enquête sur la gros­sesse et l’accouchement :

  • les enquêtes épi­dé­mio­lo­giques telles les enquêtes natio­nales péri­na­tales[1] qui, tous les 5 à 7 ans, per­mettent de recueillir des don­nées médi­cales et socio-économiques, les­quelles doivent ser­vir à mieux cali­brer les poli­tiques de san­té publique et à en éva­luer les effets.
  • les enquêtes de satis­fac­tion, comme celle publiée par la DRESS en 2008[2] qui s’attachent à mesu­rer la satis­fac­tion des femmes sans four­nir d’éléments per­met­tant d’orienter pré­ci­sé­ment l’effort des pro­fes­sion­nels.

Ces enquêtes sont par ailleurs réa­li­sées à l’échelle natio­nale – qui est celle du déci­deur poli­tique – et non à l’échelle de l’établissement qui cor­res­pond au point de vue de l’usager.

L’enquête que nous lan­çons a pour objec­tif de com­bler un double vide :

  • four­nir des don­nées sur l’expérience des femmes en rap­port avec les pra­tiques de soin pour pou­voir mieux orien­ter les efforts des pro­fes­sion­nels et éclai­rer les futures mères sur les déci­sions qu’elles peuvent être ame­nées à prendre.
  • four­nir des don­nées par lieu d’accouchement qui soient uti­li­sables par les femmes.

Des données chiffrées complétées par des témoignages

Notre enquête com­porte 12 pages thé­ma­tiques. Dans chaque page, on trouve :

  • des ques­tions fer­mées qui se prêtent à un trai­te­ment sta­tis­tique
  • un espace d’expression pour celles qui sou­haitent appor­ter des pré­ci­sions : on dis­pose ain­si d’éléments qua­li­ta­tifs per­met­tant une ana­lyse fine et le repé­rage de pro­blèmes spé­ci­fiques.

A la fin du ques­tion­naire, il est pos­sible de lais­ser un témoi­gnage plus glo­bal, car il s’agit de don­ner la parole aux femmes, de favo­ri­ser le par­tage d’expériences entre femmes, et de rendre acces­sible leur point de vue aux pro­fes­sion­nels.

Une enquête sur tous les accouchements hors césariennes programmées [3]

Le ques­tion­naire a été conçu :

  • pour les accou­che­ments par voie basse ou pour les­quels une voie basse a été ten­tée
  • pour les accou­che­ments en mater­ni­té, mais aus­si pour les accou­che­ments à domi­cile. Il per­met de sur­croît de trai­ter les accou­che­ments dans des espaces ou pôles phy­sio­lo­giques, ou encore dans les mai­sons /pavillons de nais­sance. Ce qu’aucune enquête n’a jamais fait aupa­ra­vant.

Il concerne en pre­mier lieu les accou­che­ments depuis 2005, mais il est tout à fait pos­sible de lais­ser un témoi­gnage sur les années anté­rieures.

Une enquête destinée à être permanente

Le ques­tion­naire sera acces­sible en per­ma­nence : notre ambi­tion est de four­nir des don­nées actua­li­sées au fur et à mesure des nou­velles réponses.

Nous avons pré­vu les phases sui­vantes :

  • Mars-Avril 2012 : recueil de don­nées et mise en place pro­gres­sive de sta­tis­tiques géné­rales.
  • A par­tir d’Avril-Mai 2012 : pré­sen­ta­tion de sta­tis­tiques plus détaillées à l’échelle natio­nale, et réa­li­sa­tion de dos­siers thé­ma­tiques à par­tir de l’exploitation des don­nées
  • Avant l’été 2012 : mise en place de sta­tis­tiques par lieu d’accouchement, mise à dis­po­si­tion des témoi­gnages des femmes qui auront accep­té qu’ils soient ren­dus publics.

Liens

Pour répondre à l’enquête : http://​ciane​.net/​l​i​m​e​/​l​i​m​e​s​u​r​v​e​y​/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​?​s​i​d​=​7​7​1​3​6​&​l​a​n​g​=fr

Pour nous contac­ter : questionnaire@ciane.net



[3] Pour les césa­riennes, il existe une enquête mise en place depuis deux ans par l’association Césarine, membre du Ciane, en com­plé­ment de celle du Ciane, ou en rem­pla­ce­ment pour les césa­riennes pro­gram­mées (http://​cesa​rine​.org/​q​u​est).