3e col­loque natio­nal de la Société d’Histoire de la Naissance
« FEMINISME ET NAISSANCE »

Châteauroux — 22 – 23 sep­tembre 2007

Ce troi­sième col­loque se pro­pose d’étudier à la fois, dans l’histoire et dans le pré­sent, la place des femmes et des reven­di­ca­tions fémi­nistes dans les évo­lu­tions de la mise au monde. Historiquement, les mou­ve­ments de reven­di­ca­tion des droits des femmes ont connu plu­sieurs phases. À la fin du XIXe siècle, les mili­tantes ont deman­dé pour les femmes des droits déjà obte­nus par les hommes (droit de vote, droit à l’éducation) et des droits spé­ci­fiques (congés de mater­ni­té, primes d’allaitement). À par­tir des années 1950 et 1960, sous l’inspiration du livre culte de Simone de Beauvoir, « Le Deuxième sexe », se déve­loppe un mou­ve­ment fémi­niste « éga­li­ta­riste » puis­sant, reven­di­quant dans ses luttes la liber­té de la contra­cep­tion et de l’avortement, c’est-à-dire le droit de ne pas enfan­ter ; la mater­ni­té est alors consi­dé­rée comme une contrainte, voire un escla­vage.

C’est seule­ment dans un deuxième temps, avec la mon­tée à par­tir des années 1970, du cou­rant « dif­fé­ren­tia­liste » du fémi­nisme, que l’expérience de la gros­sesse et de l’enfantement est rééva­luée posi­ti­ve­ment, comme une source de jouis­sance et de puis­sance pour les femmes.

La nais­sance n’a jamais été au cœur des mou­ve­ments et des études fémi­nistes. Ce col­loque pro­pose de s’interroger sur les rai­sons de cet évi­te­ment et d’étudier, depuis le XIXe siècle, cet impen­sé de l’histoire du fémi­nisme.

Où en est-on aujourd’hui ?

Le mou­ve­ment fémi­niste est deve­nu moins viru­lent, car ses reven­di­ca­tions tra­versent l’ensemble de la socié­té, même si l’égalité n’est pas encore là. Sur le front de la nais­sance, il semble bien que la plu­part des femmes n’aient pas encore pris conscience que, sous pré­texte de sécu­ri­té et de lutte contre la dou­leur, le pou­voir médi­cal leur a confis­qué une par­tie du pou­voir qu’elles avaient sur leurs gros­sesses et leurs accou­che­ments.

À l’imitation de celles qui ont vou­lu autre­fois se battre pour le droit à la contra­cep­tion et à l’avortement, les femmes d’aujourd’hui, avec l’aide des sages-femmes, ne devraient-elles pas se mobi­li­ser pour obte­nir de mettre au monde comme elle l’entendent ?

Voir le pro­gramme détaillé :

http://​ciane​.net/​w​i​k​i​/​p​m​w​i​k​i​.​p​h​p​?​n​=​C​i​a​n​e​.​F​e​m​i​n​i​s​m​e​E​t​N​a​i​s​s​a​nce

Renseignements et ins­crip­tions :

Association « Quelle Naissance », 185 Bld de Cluis, 36000 Châteauroux
Tél. 06 08 77 01 69

Adressez 2 chèques de 75 euros libel­lés « quelle Naissance ». Le pre­mier sera sai­si fin juillet, le deuxième fin sep­tembre.

Tarif jus­qu’au 1er août : 150 euros, puis 180 euros pas­sée cette date. Ce tarif com­prend les tra­vaux et débats, les trois repas, la soi­rée bal­let théâtre et le repas dan­sant de ce col­loque très convi­vial.