Vous avez vécu une expérience difficile lors du suivi de grossesse, de votre accouchement ou du post‐partum. Quels recours pour aller plus loin ?

Le sui­vi médi­cal de la gros­sesse, de l’accouchement et du post‐partum implique un cer­tain nombre de consul­ta­tions, exa­mens et actes plus ou moins bien vécus par les femmes en fonc­tion de chaque situa­tion par­ti­cu­lière mais aus­si des réac­tions pro­fes­sion­nelles et humaines du per­son­nel médi­cal.

Si cette période se conclut géné­ra­le­ment sur une note heu­reuse, il arrive cepen­dant qu’elle laisse des traces néga­tives tant sur le plan phy­sique que psy­cho­lo­gique.

Une femme/un couple peut alors avoir besoin de faire le point sur un évé­ne­ment mal vécu, voire d’entreprendre un recours envers un soi­gnant ou un éta­blis­se­ment de san­té.

Une expérience négative peut avoir différentes causes, qui se conjuguent parfois

  • Pathologie ayant entraî­né actes médi­caux, stress, com­pli­ca­tions…
  • Problème lié à la rela­tion soi­gnant / patient
  • Actes médi­caux impo­sés
  • Actes médi­caux non conformes aux bonnes pra­tiques
  • Suspicion d’erreur médi­cale
  • Problème admi­nis­tra­tif

En fonction de vos besoins, différentes possibilités s’offrent à vous

a) Besoin de par­ta­ger son expé­rience, d’échanger, de com­prendre
b) Besoin d’un sou­tien psy­cho­lo­gique
c) Besoin d’analyser les évé­ne­ments
d) Besoin d’exprimer une récla­ma­tion, une plainte, de signa­ler un dys­fonc­tion­ne­ment
e) Besoin d’obtenir répa­ra­tion finan­cière pour un pré­ju­dice

Nous sommes à votre dis­po­si­tion pour vous infor­mer et vous accom­pa­gner dans votre par­cours. Contactez nous par email : collectif@ciane.net.

Ce texte n’a pas valeur de conseil juri­dique ; si votre cas est un peu com­plexe, il est recom­man­dé de faire appel à un avo­cat