Rencontrer l’équipe soignante

Il est tou­jours pos­sible de deman­der une ren­contre avec l’équipe soi­gnante pour « débrie­fer », se faire expli­quer les évé­ne­ments et les actes médi­caux. La demande peut se faire auprès du méde­cin res­pon­sable ou du chef de ser­vice.

Échanger avec d’autres parents

De nom­breuses asso­cia­tions pro­posent des ren­contres entre parents ou un sou­tien indi­vi­duel : échanges de mails, entre­tiens télé­pho­niques…

Quelques asso­cia­tions membres du CIANE

  • Accueil Naissance (Paris): Propose des groupes de sou­tien sur les accou­che­ments mal vécus
  • BAMP : Propose des ren­contres sur l’infertilité et le par­cours d’AMP
  • Bien Naître Lyon : Propose des cafés parents à Lyon
  • Bien Naître Nantes : Propose des soi­rées d’échanges à Nantes
  • Césarine : Propose des groupes de paroles sur la césa­rienne (plu­sieurs groupes en France, Belgique et Luxembourg.)
  • Choisir, Naître et Grandir : Propose des cafés parents‐enfants à Tours
  • Coccinelle : Propose des ren­contres à Besançon
  • Galactée : Propose des réunions sur l’allaitement en région lyon­naise
  • La Leche League : Propose des réunions et un sou­tien sur l’allaitement
  • La Cause des Parents : Propose des échanges entre parents à Villeurbanne
  • Maman Blues : Propose des groupes de paroles sur la dif­fi­cul­té mater­nelle
  • Nais’Sens et Parents : Propose des ren­contres autour de la gros­sesse, la nais­sance et la paren­ta­li­té à Meythet (76)

D’autres asso­cia­tions

  • Petite Emilie : Pour les per­sonnes confron­tées à une inter­rup­tion médi­cale de gros­sesse et à un deuil péri­na­tal
  • SOS Préma : Sur la prise en charge de la pré­ma­tu­ri­té

Voir aus­si

Échanger sur Internet : forums, réseaux sociaux

Plusieurs asso­cia­tions pro­posent des forums sur des sujets liés à la péri­na­ta­li­té :

Il existe aus­si des forums « grand public » qui per­mettent des échanges empa­thiques autour de la gros­sesse et de l’accouchement.

Il convient tou­te­fois de gar­der un cer­tain recul quant aux avis ou aux conseils don­nés : cer­tains avis sont fan­tai­sistes, voire mal­veillants, d’autres sont très docu­men­tés. Il faut savoir faire le tri.

De nom­breuses asso­cia­tions sont aus­si pré­sentes sur les réseaux sociaux et s’efforcent de répondre aux mes­sages dans les meilleurs délais.