Accouchement : Les obs­té­tri­ciens recom­mandent des pra­tiques pré­ju­di­ciables aux patientes, à cause du manque de sages-femmes et de leur for­ma­tion non adap­tée. Les futures mères vont-elles se lais­ser faire ?Une socié­té pro­fes­sion­nelle de gyné­co­logues et obs­té­tri­ciens, le CNGOF, recom­mande l’application de cap­teurs pour enre­gis­trer le cœur du fœtus en conti­nu tout au long de l’accouchement.Cette même socié­té pro­fes­sion­nelle recon­naît, en paral­lèle, que cette pra­tique n’a pas d’avantages, en terme de sécu­ri­té, pour la mère et l’enfant, mais qu’au contraire cela génère des inter­ven­tions inutiles.

Ces inter­ven­tions (telles les césa­riennes ou for­ceps) ont, à leur tour, des consé­quences pré­ju­di­ciables : par exemple, plus de risques graves encou­rus lors des gros­sesses sui­vantes lorsqu’on a une cica­trice de césa­rienne ; ou l’endommagement du péri­née lié à l’utilisation des for­ceps.

On com­pren­dra que le CIANE, col­lec­tif qui repré­sente les usa­gers de la péri­na­ta­li­té, ques­tionne ces recom­man­da­tions et demande que soit appli­quée l’écoute inter­mit­tente du cœur du fœtus, confor­mé­ment aux résul­tats des recherches scien­ti­fiques.

L’argument du CNGOF selon lequel les sages-femmes ne seraient pas for­mées à cette tech­nique ne tient pas la route ; le CIANE doute que cette lacune, si elle est réelle, soit défi­ni­tive.

L’autre argu­ment, l’impossibilité d’avoir assez de sages-femmes pour assu­rer une pré­sence conti­nue auprès de chaque femme, est éga­le­ment irre­ce­vable : les femmes doivent refu­ser qu’une tech­no­lo­gie contrai­gnante à effets secon­daires néfastes leur soit impo­sée pour com­pen­ser la dimi­nu­tion du nombre de sages-femmes.

Version longue :
http://​ciane​.net/​w​i​k​i​/​p​m​w​i​k​i​.​p​h​p​?​n​=​C​i​a​n​e​.​R​P​C​m​o​n​i​t​o​r​i​n​g​C​o​n​t​inu

Références :
http://​www​.has​-sante​.fr/​p​o​r​t​a​i​l​/​u​p​l​o​a​d​/​d​o​c​s​/​a​p​p​l​i​c​a​t​i​o​n​/​p​d​f​/​R​y​t​h​m​e​.​c​a​r​d​.​s​y​n​t​h​.​pdf
http://​www​.cngof​.asso​.fr/​D​_​P​A​G​E​S​/​P​U​R​P​C​_​1​8​.​HTM