A la fin de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel en octobre, et à l’initiative de mères, a été orga­ni­sé une « Grande tétée » en public, ras­sem­ble­ment de femmes allai­tantes dans plu­sieurs grandes villes de France. Tous les médias en ont fait un écho posi­tif et ému, sauf Mme Arrighi qui a écrit, dans le jour­nal « Libération », des pro­pos iro­niques sur cet évè­ne­ment. Cet article a pro­vo­qué un vif débat entre les lec­trices et le jour­nal. Puis, fin novembre et tou­jours dans « Libération », Mme Rotman a élar­gi la dis­cus­sion avec ce « sacro-sein allai­te­ment » qui culpa­bi­lise cer­taines mères.

En tant que pré­sident de la CoFAM, le Dr Marc Pilliot a sou­hai­té réagir pour sor­tir le débat des pas­sions irra­tion­nelles et pour tirer vers plus de séré­ni­té et de tolé­rance. Vous trou­ve­rez ci-joint la lettre ouverte qu’il a adres­sée aux jour­na­listes et à la rédac­tion du jour­nal. Certes, elle est longue, mais il s’agit d’un sujet trop vaste pour être trai­té en quelques lignes.

Avec nos salu­ta­tions dis­tin­guées,

Le Comité d’Administration de la CoFAM

Suivre ce lien (for­mat PDF)