Les usa­gers s’or­ga­nisent pour contri­buer à amé­lio­rer les condi­tions de nais­sance en France…

Les enjeux actuels autour de la nais­sance sont de grande ampleur : enjeux éco­no­miques, sociaux, cultu­rels, enjeux de san­té publique, d’or­ga­ni­sa­tion médi­cale et hos­pi­ta­lière et aus­si enjeux d’ac­cès aux droits et de res­pect des droits de chaque citoyen. Ceci impose des chan­ge­ments dans le mode de déci­sion et dans la conduite de la poli­tique de la nais­sance en France. Les seuls points de vue tech­niques et orga­ni­sa­tion­nels, aus­si per­for­mants soient-ils, ne sont plus suf­fi­sants pour gou­ver­ner les choix.

La nais­sance ne doit pas se résu­mer à un acte d’ac­cou­che­ment. Il est essen­tiel de prendre aus­si en compte les dimen­sions sociales et humaines, les aspi­ra­tions et les besoins glo­baux des popu­la­tions, les obser­va­tions et les reven­di­ca­tions des uti­li­sa­teurs, pro­ta­go­nistes directs du sys­tème de la nais­sance.

Notre sys­tème d’ac­com­pa­gne­ment à la nais­sance doit évo­luer, et pas seule­ment sous l’in­fluence de contin­gences comp­tables et orga­ni­sa­tion­nelles. Il doit d’a­bord répondre aux attentes de la popu­la­tion, au fait que la nais­sance d’un enfant n’est pas qu’un acte tech­nique, mais un évé­ne­ment unique et fon­da­teur, avant tout humain, affec­tif et social. La gros­sesse et la nais­sance ne sont pas des mala­dies, ce sont des temps forts de la vie d’une grande richesse humaine. Ce sont des occa­sions pri­vi­lé­giées pour construire le lien entre parent et enfant, agis­sant ain­si pré­ven­ti­ve­ment à l’é­gard de nom­breux pro­blèmes.

Le CIANE est un col­lec­tif consti­tué d’as­so­cia­tions natio­nales et euro­péennes. Sans aucune appar­te­nance poli­tique, syn­di­cale, phi­lo­so­phique, sec­taire ou reli­gieuse, son action, fon­dée sur des valeurs citoyennes et sur le res­pect des lois, s’ap­plique à pro­mou­voir les res­pon­sa­bi­li­tés et les droits des per­sonnes, usa­gères du sys­tème péri­na­tal. La mis­sion du Collectif est de pro­mou­voir un modèle d’at­ti­tudes et de pra­tiques entou­rant la mater­ni­té, fon­dé sur la phy­sio­lo­gie et le res­pect des per­sonnes, per­met­tant d’a­mé­lio­rer le dérou­le­ment de l’accouchement/naissance, l’é­ta­blis­se­ment des liens mère-père-enfant et de réduire sub­stan­tiel­le­ment les effets iatro­gènes et les coûts affé­rents. Le modèle que nous défen­dons foca­lise sur la mère, le bébé et la famille et se pré­oc­cupe avant tout de leur bien-être et de la qua­li­té des soins. Il est fon­dé sur des don­nées fac­tuelles et pro­bantes (evidence-based medi­cine) et consi­dère le sui­vi per­son­na­li­sé, la pré­ven­tion, la res­pon­sa­bi­li­sa­tion et le bien-être comme des alter­na­tives valables aux vastes et coû­teux pro­grammes de dépis­tage, diag­nos­tic, trai­te­ment et prise en charge lors­qu’ils sont appli­qués sys­té­ma­ti­que­ment en rou­tine et sans indi­ca­tions pré­cises, sources alors de gas­pillages, de com­pli­ca­tions et d’an­xié­té.

La situa­tion actuelle est lar­ge­ment pré­oc­cu­pante et des pers­pec­tives qui pour­raient l’ag­gra­ver sont annon­cées. Aussi, les usa­gers ont déci­dé de s’or­ga­ni­ser en force de pro­po­si­tion pour oeu­vrer à l’a­mé­lio­ra­tion des condi­tions de nais­sance.

Des asso­cia­tions d’u­sa­gers, de parents, de citoyens et des asso­cia­tions fami­liales se sont regrou­pées en col­lec­tif afin de défi­nir ensemble des stra­té­gies propres à amé­lio­rer les condi­tions de la nais­sance. Elles s’or­ga­nisent pour faire entendre leur point de vue par­tout où il est ques­tion de nais­sance : dans les mater­ni­tés, dans les réseaux péri­na­taux, dans les com­mis­sions régio­nales de la nais­sance, à l’ANAES (HAS), au Ministère de la san­té et auprès des parents et futurs parents eux-mêmes.

Le Collectif Interassociatif Autour de la NaissancE (CIANE) a émer­gé à l’oc­ca­sion des Etats géné­raux de la nais­sance en juin 2003 et a été consul­té par la mis­sion sur la péri­na­ta­li­té diri­gée par le Dr Gérard Bréart. Le col­lec­tif s’est ensuite doté de sta­tuts pour s’or­ga­ni­ser effi­ca­ce­ment afin que les usa­gers par­ti­cipent aux déci­sions qui les concernent, confor­mé­ment aux droits octroyés par la loi du 4 mars 2002.

L’une des ori­gi­na­li­tés du CIANE est d’être com­po­sé d’as­so­cia­tions d’es­sence citoyenne éma­nant de champs asso­cia­tifs dif­fé­rents, mais qui ont tous à un titre ou à un autre une action dans le domaine de la nais­sance. Cette confron­ta­tion d’ex­pé­riences et de cultures nous per­met d’a­voir une approche beau­coup plus glo­bale des pro­blèmes et des impli­ca­tions sociales.

Adresse élec­tro­nique : collectif_ciane(arobase)yahoo.fr

Historique du CIANE (à plu­sieurs voix)

Télécharger un tract A4 au for­mat PDF
Présentation PowerPoint

[Retour à la page d’ac­cueil]