Vous avez vécu une expérience difficile lors du suivi de grossesse, de votre accouchement ou du post-partum. Quels recours pour aller plus loin ?

Le suivi médical de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum implique un certain nombre de consultations, examens et actes  plus ou moins bien vécus par les femmes en fonction de chaque situation particulière mais aussi des réactions professionnelles et humaines du personnel médical.

Si cette période se conclut généralement sur une note heureuse, il arrive cependant qu’elle laisse des traces négatives tant sur le plan physique que psychologique.

Une femme/un couple peut alors avoir besoin de faire le point sur un événement mal vécu, voire d’entreprendre un recours envers un soignant ou un établissement de santé.

Une expérience négative peut avoir différentes causes, qui se conjuguent parfois

  • Pathologie ayant entraîné actes médicaux, stress, complications…
  • Problème lié à la relation soignant / patient
  • Actes médicaux imposés
  • Actes médicaux non conformes aux bonnes pratiques
  • Suspicion d’erreur médicale
  • Problème administratif

 

En fonction de vos besoins, différentes possibilités s’offrent à vous

a) Besoin de partager son expérience, d’échanger, de comprendre
b) Besoin d’un soutien psychologique
c) Besoin d’analyser les événements
d) Besoin d’exprimer une réclamation, une plainte, de signaler un dysfonctionnement
e) Besoin d’obtenir réparation financière pour un préjudice

Nous sommes à votre disposition pour vous informer et vous accompagner dans votre parcours. Contactez nous par email: collectif@ciane.net.

Ce texte n’a pas valeur de conseil juridique; si votre cas est un peu complexe, il est recommandé de faire appel à un avocat