En Février dernier, a été lancée une mission préparatoire à la création d’une union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé (mission Couty). La participation des associations à cette mission s’effectue pour l’essentiel par le biais de contributions écrites qui doivent être rédigés en un temps très court: vous trouverez ici la contribution que le CIANE a envoyée le 2 juin (date limite) en réponse au document intermédiaire rédigée par la mission Couty et communiqué le 24 mai.

En bref, le CIANE considère que les missions et moyens qu’il est prévu d’accorder à l’UNAASS sont disproportionnés par rapport à l’objectif principal visé, à savoir constituer, face aux pouvoirs publics, un interlocuteur unique pour l’élaboration des politiques concernant l’organisation globale et territorialisée du système de santé.

Il souligne le fait que les associations assurent un nombre important de missions transverses (participation à des groupes d’experts; formation des usagers et des professionnels; participation à la recherche etc.) par rapport à l’élaboration des politiques de santé. L’UNAASS telle qu’elle est prévue non seulement ne reconnaît pas ces missions mais les écrase dans une organisation pyramidale et bureaucratique.

Face à ce mauvais départ, le CIANE suggère deux stratégies:

  • redimensionner à la baisse l’organisation projetée pour la faire coller aux missions visées, autour d’un projet de forum permanent;
  • dessiner un projet beaucoup plus ambitieux de Coordination inter-associative qui prenne en compte l’intégralité des missions assurées aujourd’hui par les associations.

Dans tous les cas, il importe de privilégier une organisation horizontale en réseau et de donner aux différents acteurs (associations comme Forum ou Coordination) les moyens de remplir leurs missions.