De plus en plus, on entend parler du programme PRADO en cours de mise en place dans plusieurs départements. Une certaine confusion semble régner sur ce programme, notamment parce qu’il est parfois associé à l’idée de “retour précoce à la maison”.

Nous avons essayé d’y voir plus clair; voici ce qui en ressort, sachant que ce dispositif est peut-être appelé à évoluer et qu’il faudra alors revoir cette description.

Qu’est-ce que le PRADO?

PRADO = PRogramme d’Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés.

Ce qui nous intéresse ici est le volet du PRADO concernant la maternité.

Le Prado offre la possibilité aux femmes de bénéficier, dans les premiers jours après leur retour à la maison, de visites à domicile – en principe deux – d’une sage-femme libérale. Lors de ces visites, la sage-femme s’occupe aussi bien du nouveau-né que de la mère et ce, sur tous les plans.

Est-ce réservé aux sorties précoces?

La HAS définit le retour précoce comme un retour intervenant:

  • entre J0 (jour de l’accouchement) et J+2 pour un accouchement par voie basse (voie naturelle)
  • entre J0 et J+4 pour un accouchement par césarienne.

Le Prado N’EST PAS réservé aux sorties précoces, et concerne notamment les femmes qui sortent à J+3 après un accouchement par voie basse.

CEPENDANT, bien que ce ne soit pas explicite dans la brochure diffusée par les caisses d’assurance maladie, l’objectif est de réduire la durée moyenne de séjour en offrant un accompagnement à domicile, d’où le rôle dévolu à l’équipe médicale dans la détermination des femmes qui peuvent en bénéficier.

Brochure Ameli sur le suivi à domicile après accouchement

Brochure Ameli sur le suivi à domicile après accouchement (2012)

En effet, les chiffres de 2007 indiquent que la durée moyenne de séjour est de 4,4 jours en France contre 3,2 jours en moyenne dans les pays de l’OCDE.

Comment cela se passe-t-il?

L’équipe médicale détermine l’éligibilité de la femme au dispositif en fonction de critères médicaux et transmet le dossier à la conseillère de l’assurance maladie.

Celle-ci rend visite à la femme le lendemain de la naissance, lui propose de choisir une sage-femme dans une liste, et organise la première visite.

Quelle place pour la femme dans la décision?

 

  • Une femme peut à tout moment se retirer du programme.
  • En revanche, il n’est mentionné nulle part qu’elle puisse prendre l’initiative de demander à bénéficier du programme: la date de sortie est déterminée par l’équipe.

 

Références